top of page

Actualités et éclairages

Appel du Mouvement de la paix francilien : Pour la Paix, Contre la montée de l'autoritarisme et des fascismes.

Nous assistons partout dans le monde, en France comme en Europe, à une montée de l’autoritarisme et dans de nombreux pays, cela relève déjà de la dérive dictatoriale ou fascisante. Une des conséquences est évidemment l’augmentation du nombre de guerres et de conflits, aux dimensions régionales et internationales, sur tous les continents. Ce cumul crée une grande instabilité pouvant être à l’origine d’une 3ème guerre mondiale, y compris nucléaire. Pour la première fois depuis plusieurs dizaines d’années, les dépenses pour les armées sont en hausse, parfois fortes, sur tous les continents, y compris en Afrique qui est la région la plus touchée par la violence des armes. En Europe, des guerres se déroulent dans plusieurs pays, sur leur territoire : la Géorgie, l’Azerbaïdjan, l’Arménie, la Russie, l’Ukraine mais la très grande majorité des états européens est concernée du fait de leur appartenance à l’OTAN et/ou à l’UE. La situation dans les Balkans reste instable et préoccupante.

Dans notre pays, sous le prétexte de la pandémie de la Covid et pendant de longs mois, le Président de la République a ignoré la représentation du peuple français au Parlement et il a procédé, soit par décrets, soit par la procédure du 49-3 pour  imposer ses projets en matière politique.  La politique sociale caractérisée par le désengagement de l’État, notamment sur les retraites et l’assurance chômage, s’en est trouvée très dégradée. En affirmant que nous devons aller vers une économie de guerre  et en émettant l’idée que des soldats français pourraient aller sur le front en l’Ukraine, E. Macron veut accélérer la militarisation des esprits, y compris chez les jeunes avec le Service National Universel, pour plus de docilité. Et cela en même temps que la criminalisation des critiques sur la politique internationale, comme le SG de la CGT du Nord critiquant la politique de la France  à l’égard d’Israël.  Les journalistes, et même les étudiants, sont eux-mêmes touchés par cette surveillance omniprésente.

De manière à coordonner les forces de paix en région parisienne, avec les partis, les organisations syndicales, les associations et tous ceux qui luttent pour la Paix et la Démocratie dans le respect du Droit International autour de la Charte des Nations Unies, nous vous invitons à participer aux tables-rondes sur la Paix le 22 juin 2024, de 10h30 à 17h30, à la Bourse du Travail de Paris, salle Hénaff, bd du Temple. Elles aborderont les questions nationales, européennes et internationales. Le programme est en cours de finalisation.

Commémoration des soldats russes morts pour combattre les nazis et libérer tous les pays dont la France
A paris le 8 mai.

Logo_Apn1_petit.png

Rassemblement place de la République puis marche vers le cimetière du Père Lachaise et prise de parole devant la tombe des soldats russes morts pour la France..

--> Présence de notre association

Manifestation du 1er mai à Paris

Rassemblement fixé devant le café République, 9 place de la République  à 13 heures.

Logo_Apn1_petit.png

--> Présence de notre association

Manifestation du 13 avril 2024 à Paris

Présence et discours de notre association

20240413_150400.jpg

Appel à manifestation le 13 avril

photo_1.jpeg

Appel du PCF : Tous ensemble agissons pour la paix

Nous préférons les pétitions non liées à un parti mais nous saluons cet appel à la Paix. Il faut que ce sujet primordial ne soit pas éludé par les partis politiques.

Appel du PC1.JPG
Appel du PC2.JPG

Le sénat a validé la proposition de loi permettant d'utiliser les fonds des livret A et Développement Durable (LDDS) pour l'industrie militaire.

Le logement social attendra. Les sénateurs préfèrent utiliser votre argent pour l'armement. Le Livret A devient le Livret Grosse Berth A !

Pour eux le Développement durable a aussi assez duré. On va investir sur la guerre durable.

Livret Grosse Berth A.jpg

La loi de lutte contre les ingérences étrangères est adoptée en première lecture par l’assemblée nationale le 27 mars 2024.

On n’aura même pas pu attendre le rapport parlementaire qui doit être présenté en juillet.

 La surveillance  de l’internet  par des algorithmes, déjà utilisée  dans le cadre antiterroriste va s’étendre à la lutte contre les ingérences étrangères.  A deux mois   des élections européennes, ces nouveaux algorithmes, dont le détail ne sera jamais communiqué au public, pourront surveiller nos opinions plus que nos nationalités. Le rapporteur du texte de loi  nous dit que les ingérences  émanent de la Russie, de la Chine, de la Turquie et de l’Iran. L’algorithme va-t-il ignorer les autres ingérences alors que la loi ne demande pas de cibler explicitement des pays ? Ceux qui s’opposent à la guerre, qu’ils soient français ou ukrainiens, seront-ils qualifiés de dangereux pro-russe ?

No comment !

panorama-hemicycle.jpg

Poutine veut-il envahir l'Europe ?

Un appel à reprendre des négociations de paix

Vladimir Poutine souhaite que reprennent des négociations de paix, mais Zelenski l’interdit par décret. Ceci est une preuve qu’il ne cherche donc pas à envahir toute l’Ukraine et l’Europe avec ! Ne laissons plus passer les flagrants délits de mensonge des journalistes et pseudo-experts qui nous disent le contraire, avec un mode de communication fanatique inspiré du fascisme pour nous pousser à la guerre.

Responsabilité de l’Ukraine dans les sabotages des gazoducs Nord Stream

France Info publie à contre cœur l’enquête du consortium d’investigation européen montrant la responsabilité de l’Ukraine dans les sabotages Nord Stream.  Mais parle d’ « une solution pour dire aux Européens, qu’ils devaient cesser d’être dépendants des Russes pour leur approvisionnement en énergie ». Tout va bien ! La dépendance vis-à-vis des US ne devrait-elle pas nous réjouir ?

Sabotage NS.JPG

Notre lettre aux parlementaires

panorama-hemicycle.jpg

L’accord bilatéral France/Ukraine va être soumis à un vote consultatif à l’assemblée et au Sénat, mardi 12 mars et mercredi 13 mars.

Voici la lettre que nous avons envoyée aux députés.

Tractage devant le salon de l'agriculture

Nos enfant n'iront pas se battre pour l'intérêt des multinationales qui ont fait main-basse sur une grande partie des terres de l'Ukraine et qui ruinent nos agriculteurs.

Nous avons reçu un très bon accueil devant le salon.

salondelagri.jpg

Campagne de propagande du CEPA

N_Tenzer.jpg

Outre ses recherches en philosophie politique, Nicolas Tenzer est “senior fellow” du Center for European Policy Analysis (CEPA), une institution basée à Washington DC qui a pour objectif de « resserrer les relations transatlantiques ». Lorsque l’on sait que le CEPA est financé par les GAFAM, le complexe militaro-industriel américain et la National Endowment for Democracy (une officine privée servant de faux-nez à la CIA) on aura compris que ce Nicolas Tenzer n’est que le porte-parole français de l’État profond américain. Il a pourtant accès à tous les plateaux de télévision. On l’a vu et entendu longuement sur Europe1, France Info, LCP, France 24, BFM TV, France 5, Radio J, nous expliquer qu’il faut envoyer des troupes et nos meilleurs avions en Ukraine  « car il n’y a pas d’autre solution qu’une victoire totale de l’Ukraine ». Son nouveau livre s’appelle d’ailleurs « Notre guerre : La feuille de route géopolitique des années à venir ».

Il dit également qu’il ne faut jamais accorder de crédit aux menaces de guerre nucléaire. Il compare la guerre Russie/Ukraine à la guerre URSS/Afghanistan (guerre contre l’islamisme au début des années 80) ; ce qui montre son faible niveau d’analyse. Il multiplie les manipulations anxiogènes en prétendant par exemple : « Sur tous les territoires occupés par les russes, nous aurons des chambres de torture et des exécutions sommaires ».

Comment tolérer que cet agent donne des cours à Sciences-Po et soit interviewé sur les plateaux télé sans indication qu’il est membre du CEPA ?

Demandons-nous aussi pourquoi il a été reçu pour une audition à la commission des lois de l’assemblée nationale le 29 mars 2023 ainsi qu’au Sénat le 29 février 2024 pour parler des  ingérences étrangères en France, qu’il réduit bien entendu à une propagande russe.

Selon lui, pour s’en prémunir, il faudrait une répression plus sévère à l’encontre de ceux qui se prononcent contre l’envoi d’armes en Ukraine. Il préconise l’adoption d'une législation qui jugerait certains propos comme des actes de complicité avec une puissance ennemie ! Il ajoute : « Tous les récits qui relèvent de la propagande douce sont les plus dangereux : c’est par exemple : « La faute est partagée » ; « l’Otan est une menace pour la Russie » ; « la guerre est perdue pour l’Ukraine »,  « il va falloir négocier »,  « il ne faut pas humilier la Russie »… 

Il affirme aussi que tout journal dit de « réinformation » est une officine pro-russe.

Manifestation à Paris le 17 février 2024 en hommage aux enfants du Donbass tués par l"armée ukrainienne

Rassemblement du 24 février pour la paix

Plus de 50 guerres, de toute intensité, sont en cours dans le monde. Des plus médiatisées jusqu’aux « oubliées » : Ukraine, Palestine, République Démocratique du Congo, Yémen, Sud Soudan, Kurdistan, pour n’en citer qu’un petit nombre. Des vies, par centaines de milliers, voire des millions, ont été déjà prises, les blessés de toute nature, y compris mentalement, sont en nombre largement supérieur.

Dans notre pays, nous nous dirigeons progressivement vers des sociétés où la militarisation devient à la fois la norme et l’objectif, comme annoncée jusqu’au plus haut sommet de l’État.

Les budgets d’armement sont en constante augmentation dans toutes les parties du monde, ceux de 2023 et 2024 s’annoncent déjà en hausse importante, historique.

En ce qui concerne la dégradation du climat, alors que la prise de conscience des dangers pour la Vie sur terre d’une économie productiviste et des guerres augmente en France comme dans tous les pays du monde, les préconisations du GIEC ne sont pas prises en compte pour, notamment, lutter contre toutes les pollutions, y compris militaires.

La propagande de guerre envahit toutes nos vies au détriment d’une information pluraliste. Les médias dominants diffusent complaisamment le spectacle horrible de destructions, assassinats collectifs, violence, l’ensemble semblant considéré désormais comme nécessaire, voire normal. Le Droit de Savoir, indispensable à toute démocratie, est amputé par une presse, de fait, sous contrôle.

Allée des anges

Guerre en Ukraine : sortie de crise ou escalade guerrière ?

Conférence Apocalypse Non à Paris le 20/01/2024.

Première partie : Des territoires convoités depuis longtemps. Avec Frédéric Dufourg, Guy Mettan et Annie Lacroix-Riz

Seconde partie : Rôle des médias, enjeux et perspectives.

Avec Michel Collon, Frédéric Dufourg, Guy Mettan et Annie Lacroix-Riz

Malgré un renouvellement incertain des aides américaines à l’Ukraine, le risque d’élargissement du conflit reste très préoccupant. Plus que jamais le président Zelensky pousse l’Otan et l'Europe à s’impliquer, et se répand sournoisement l’idée que la Russie voudrait conquérir d’autres parties de l’Europe.

Nous organisons à Paris une conférence-débat intitulée

 « Guerre en Ukraine : sortie de crise ou escalade guerrière ?

Capture annonce conf.JPG

Les accords commerciaux d'aide à l'Ukraine mettent en péril certains secteurs de l'agriculture et du transport. Les obstacles économiques à l’adhésion de l’Ukraine à l’UE apparaissent. Cette promesse d’adhésion pour laquelle les ukrainiens se battent à mort pourra-t-elle vraiment être tenue, sans consultation des syndicats ?

 Trouble Fait (déc. 2023)

L'aide militaire américaine à l'Ukraine menacée si le Congrès ne vote pas avant le fin de l'année de nouveaux financements

Sahra Wagenknecht, qui a lancé le « Manifeste pour la paix » en février 2023 et la manifestation du 25 février à Berlin avec Alice Schwarzer, appelle à nouveau à manifester le 25 novembre, Porte de Brandebourg, 13 heures. Apportons notre soutien à sa pétition pour atteindre un million de signatures.

Manif pour la paix Berlin.JPG

Quand la vérité devient un crime en Occident (Christelle Néant juin 2022)

Assange Lipp Bonnel.JPG

Enfants soldats : l’Ukraine face à un cauchemar inattendu (Ebene Média TV)

Pour donner leur accord sur le budget aux USA, les républicains ont imposé l’arrêt pur et simple de tout nouveau financement à l’Ukraine !

Apocalypse non était présent à la fête de l'humanité

Fête de l'humanité

Les autorités allemandes interdisent aux médias de couvrir la plus grande manifestation pacifiste de 2023 dans ce pays le 16 septembre 2023.

La plus grande action de protestation de cette année en Allemagne a eu lieu à Magdebourg. Les Allemands protestent contre la politique pro-OTAN du pays, contre les livraisons d'armes à l'Ukraine et contre les restrictions aux libertés civiles.

Le nombre de participants varie de 20 000 à 80 000 participants, selon les estimations. Le centre de Magdebourg s’est rempli de manifestants pacifiques; et les stands des associations «L'allée des anges» et «Les enfants ont besoin de la paix» ont attiré l'attention de nombreuses personnes, qui ont attentivement regardé les photographies des enfants morts à cause des guerres de l'OTAN, notamment en Ukraine.

François Hollande a confirmé que les Accords de Minsk n’étaient qu’une manœuvre occidentale. Pourtant, comme le rappelle le Réseau Voltaire, les Accords de Minsk ont été entérinés par le Conseil de sécurité des Nations Unies. Ils donnent donc le droit à la Russie, en tant que garant des accords de Minsk, d’intervenir en vertu de sa « responsabilité de protéger ».

Manifestation dans de nombreuses villes d’Allemagne le 1er septembre 2023 contre la guerre.

Washington prend de gros risques. Une nouvelle attaque contre le pont de Crimée le 1er septembre 2023 a été lancée avec la complicité des forces aériennes et navales américaines. Les derniers événements inquiètent cet expert américain qui craint un déclenchement imminent du conflit hors d’Ukraine.

Déclarations de Robert F. Kennedy (candidat démocrate aux élections américaines de 2024).

Le 20 août 2023, alors que l’administration Biden venait d’avaliser le transfert à l’Ukraine de F-16 depuis le Danemark et les Pays-Bas, le rival de Joseph Biden pour l’investiture démocrate a déclaré  qu’il s’agissait d’«une super décision pour l'industrie de la défense», mais «d’un désastre pour l’Ukraine et l’humanité. Pourquoi ne pas négocier ?»

Il a également récemment fait les déclarations suivantes :

« Quiconque pense que c'est une bonne idée de procéder à un changement de régime en Russie, qui possède plus d'armes nucléaires que nous, est à mon avis irresponsable. Il [Poutine] a la main sur un bouton qui pourrait provoquer l'Armageddon sur toute la planète. »

« chaque décision américaine sur l’Ukraine semble être destinée à prolonger la guerre et à maximiser l’effusion de sang ».

« le conflit a été provoqué par l’Occident dans le cadre d’un plan stratégique pour « l’expansion de l’empire américain ».

Toutes les personnes souhaitant émettre des critiques sur la politique de l’Otan en Ukraine ont été blacklistées par la presse française, comme par la presse belge. Cela représente une très grande partie des spécialistes en stratégie militaire et diplomatique. On peut en citer au moins 140 !

La journaliste française Christelle Néant consacre sa carrière à rendre compte de la situation instable dans le Donbass. « Si plus de vérités étaient dites, le monde ne serait pas dans la situation où il est. Les journaux français ne font plus leur travail ».  Les journalistes qui arrivent à passer au Donbass et osent nous informer sur la situation se trouvent en danger de mort en Ukraine, mais sont très menacés également en France.

Éclairage sur la rébellion du groupe Wagner le 24 juin 2023

Enquête sur les intérêts personnels de la famille Biden en Ukraine

Le fils de Joseph Biden, Hunter Biden fait actuellement face à de très nombreuses accusations. Il a passé plusieurs années en Ukraine et ses revenus en tant que Directeur des affaires juridiques  de la société Burisma restent mystérieux. Début 2015 Le procureur général d’Ukraine a ouvert une enquête sur lui, mais Joseph Biden n’a pas permis de la mener à son terme.

Voici un excellent documentaire qui montre comment Biden a obtenu la mise à pied du meilleur procureur ukrainien Viktor Chokine (dont la nomination était validée par 318 députés) et son remplacement par l’ancien ministre Loutsenko ; un homme sans formation juridique et qui avait fait 4 ans de prison pour corruption et malversations.

Comment un milliardaire ukrainien plume l'aviculture française

par François Asselineau

Tentative d'assassinat du journaliste de guerre Adrien Bocquet

SUD Radio Novembre 2022

bottom of page